David ROUGERIE

©Karine Desbonnes

David Rougerie est auteur, interprète et metteur en scène au théâtre, au cabaret, à la chanson, + si affinités...  Il est également écrivain et programmateur de spectacles.

     Si le théâtre lui offre de bons auteurs (Anouilh, Marivaux, Tchekhov…) il écrit pour les autres et lui-même. À 19 ans, il monte et joue sa première pièce à 5 personnages à Paris sur la Seine au Bateau-Théâtre La Balle Au Bond : "Le droit chemin" rencontre un bon accueil auprès du public. Il se fera encore les dents sur les auteurs qu'il choisira de dire ou d'interpréter (Apollinaire, Ferré, Giraudoux, Musset...), dans des lieux divers (Eglise Saint-Merri…) ou profitant d'occasions données (Théâtre de la Mutualité, Grande Halle de la Villette, Le Palace à Paris, Festival Farces et Fracas à Cluny avec Jean-Louis Hourdin & La Comédie Française, Théâtre du Petit Saint-Martin avec Vanina Michel …).



Puis le cabaret et la chanson l'appellent. Il crée "Je débute dans la chanson française... et le démontre !" (croq’not’poétiq’souriant), puis des formes "presque chantées" avec des guitaristes : "Escorte d'Espérance" (Théâtre-Club André Degaine, 1ère partie de La Rue Kétanou…), et "Nos Rêves Tentaculaires" (Flèche d’Or à Paris, Festival d’Avignon). Il revient au monologue avec "Oui, je bous !" (jazz verbal intimiste ; Théâtre des Blancs-Manteaux, L’Entrepôt, Divan du Monde à Paris, cabaret au Théâtre National de Toulouse…) qu'il jouera assez vite en alternance avec un nouveau duo, "Le coeur lucide et enfantin" (poétic’ ovni ; cabaret au Théâtre National de la Colline, à la Bellevilloise à Paris ; joue avec Debout Sur Le Zinc…). Suivent trois années sur les routes sans interruption avec la variété des spectacles qu’il propose ou les propositions qui lui sont faites (4 mois de résidence en Picardie ; écriture collective d’un spectacle auprès de la population en Seine-Saint-Denis avec 30 interprètes…). Il va à la rencontre du public, de caveaux parisiens aux théâtres français, belges et suisses (et même places, librairies, cafés-théâtres, cabarets anglais, portugais, polonais, guyanais...).

En 2010, ses deux premiers livres paraissent : « Deux miracles pour un seul à vivre » et « Détachement ardu » ; création d’un trio cabaret-chanson avec les frères Danzin : « Qui se ressentent s’assemblent ! » toujours d'actualité en 2012-2013. D'autres créations ont lieu, plus passagères ou événementielles.
Mars 2012, troisième livre : " De beauté volontaire, jaillissons étoilés ! ", plus proches des thèmes qu'il aborde désormais sur scène. Un quatrième ouvrage, " Une jolie fleur dans un vase de leurres " (une tendre enfant dans un monde sans politique de résistance) et un nouveau spectacle, " Rougebrique et deux brocs ",  voient le jour au printemps 2013. 

Durant ces 15 ans, il aura également abordé le cinéma (brèves apparitions pour de Caunes, Leconte, Resnais, Tavernier…) et la radio (BFM en Limousin, dramatiques pour France Culture avec Claude Pieplu, Suzanne Flon…). Il anime ateliers d’écriture et de théâtre (jusqu’en Guyane) ; programme musique classique, chanson, cabaret, théâtre et autres « saltimbanqueries », dans des festivals et salles à Paris, Lausanne, Montceaux-Ragny (71)… Les grandes villes et grandes salles n'oublient pas les campagnes et petits lieux. Pour conclure, il répond à ses lucides et enfantines exigences d’engagement populaire.

  • Wix Facebook page